tmaxence

INNOVATION

by tmaxence 0 Comments

En 2022, les caméras Bosch détecteront la fatigue des conducteurs

Publié par Actu-Transport-Logistique.fr le : 14.04.2020 

Pour éviter les micro-sommeils ou phases d’inattention du conducteur, Bosch a développé un nouveau système de surveillance de l’habitacle, recourant à des caméras couplées à de l’intelligence artificielle (IA). Une première caméra, intégrée dans le volant, va détecter le degré de fatigue du conducteur, en mesurant l’ouverture de ses yeux et la fréquence des clignements. Elle repère aussi lorsque celui-ci est déconcentré ou lorsque sa tête est tournée (vers son passager ou la banquette arrière).

Grâce à l’IA, le système agit en conséquence : il alerte le conducteur, lui recommande de faire une pause en cas de fatigue et réduit même la vitesse du véhicule“Ces fonctionnalités seront à la discrétion des constructeurs automobiles, et en réponse aux différentes dispositions législatives”, précise l’équipementier allemand.

Reprise de conduite

Bosch indique que ce procédé pourra être intégré en série en 2022, année durant laquelle l’Union européenne prévoit de faire du système d’alerte au conducteur une norme standard sur les nouveaux véhicules. La Commission européenne estime que ses nouvelles exigences en matière de sécurité des véhicules pourraient sauver plus de 25 000 vies en Europe par an (un accident sur dix serait dû à l’inattention ou la fatigue au volant).

À l’avenir, ce système de surveillance dans l’habitacle permettra également de faciliter la reprise en main d’un véhicule partiellement automatisé : dans le cas d’une conduite autonome sur l’autoroute par exemple, ou d’une conduite en peloton pour un convoi de camions. Lorsqu’un véhicule devra redonner le contrôle au conducteur, pour une sortie d’autoroute par exemple ou l’approche d’un chantier, le système devra s’assurer que le chauffeur est bien en mesure de reprendre le volant (et non en train de dormir ou de regarder une série sur son smartphone). “Ce système d’observation de la conduite deviendra essentiel en matière de sécurité pour la conduite automatisée”, prévoit Harald Kroeger, membre du directoire du groupe Bosch.

Des services complémentaires

La caméra sur le volant, capable d’identifier le conducteur, peut aussi procéder aux différents réglages prédéfinis selon ses préférences : rétroviseur, siège, hauteur du volant et système d’info-loisirs. Utile lorsque le camion n’est pas attribué à un chauffeur particulier. La caméra peut aussi servir à contrôler le système d’info-loisirs par les gestes ou le regard. Pour les voitures familiales, le nouveau système veille également sur les passagers situés à l’avant et à l’arrière du véhicule par le biais d’une seconde caméra, installée au niveau du rétroviseur central.

Les informations recueillies renseignent sur la position de ses occupants et permettent de régler les airbags et les prétensionneurs de ceinture, et d’alerter en cas de ceinture défaite. Le système Bosch est également capable d’identifier lorsqu’un enfant est laissé seul dans le véhicule ou encore si un enfant y pénètre sans surveillance, en envoyant des SMS aux parents.